Parallélépipède aux lignes pures coiffé d’une verrière signée de l’architecte Norman Foster, le nom du musée s’inspire de la Maison Carrée, fleuron antique de Nîmes.

© David Huguenin

Parallélépipède aux lignes pures coiffé d’une verrière signée de l’architecte Norman Foster, le nom du musée s’inspire de la Maison Carrée, fleuron antique de Nîmes.

Programmation

© Cédrick Eymenier
© Cédrick Eymenier
© Cédrick Eymenier
© Cédrick Eymenier
© Cédrick Eymenier
© Cédrick Eymenier

Et pourtant si... Claude Viallat

Pour la première fois, la ville natale de Claude Viallat, où il vit et travaille depuis plus de 40 ans, présente une large sélection de ses œuvres récentes, qui investit tout l’espace de Carré d’art, du hall aux deux niveaux d’expositions. Allant puiser dans le creuset tout proche de l’atelier nîmois, cette exposition donnera à voir toute la générosité d’une œuvre « nombreuse et spiralée » comme l’artiste la décrit lui-même, dans la diversité de ses matières, de ses dimensions et de ses imaginaires.

Membre fondateur du mouvement Supports/Surfaces, figure historique de l’abstraction française, Claude Viallat développe sans relâche une œuvre à la fois immédiatement reconnaissable et sans cesse en mouvement. En plus de sa peinture, l’exposition présentera de nombreux objets : entre la sculpture et l’assemblage fortuit, toujours en équilibre précaire mais d’une élégance absolue, leur simplicité joueuse ne cesse de dialoguer avec l’intense jouissance formelle et chromatique de sa peinture.

Alassan Diawara, Sans titre, 2023
Alassan Diawara, Sans titre, 2023
Alassan Diawara, Sans titre, 2023
Alassan Diawara, Sans titre, 2023
Zineb Sedira, Mother Tongue, 2002
Zineb Sedira, Mother Tongue, 2002
Zineb Sedira, Mother, Daughter, and I, 2003
Zineb Sedira, Mother, Daughter, and I, 2003

Zineb Sedira / Alassan Diawara

Le projet réunissant les artistes Alassan Diawara et Zineb Sedira est double. D’une part, il consiste en une exposition commune au dernier étage de Carré d’Art. D’autre part, plusieurs photographies de Diawara seront affichées dans la ville de Nîmes, permettant au plus grand nombre de les découvrir. Il sera mis en résonance certaines œuvres de jeunesse de Zineb Sedira ayant pour thème le lien filial avec des photographies du jeune artiste belge autour d’histoires de familles nîmoises. Alassan Diawara souhaite notamment documenter les liens intergénérationnels de trois générations.

Zineb Sedira est née en France en 1963, vit et travaille entre Londres, Paris et Alger. Elle a représenté la France à la dernière Biennale de Venise. Depuis une quinzaine d’années, l’œuvre de Zineb Sedira a permis d’enrichir le débat autour des concepts de modernisme et de modernité de façon singulière. Elle a aussi attiré l’attention sur la vitalité de l’expression artistique en Afrique du Nord. Zineb Sedira a dans un premier temps puisé son inspiration dans sa propre quête d’identité, celle d’une femme aux origines et à la géographie bien particulières. Glissant peu à peu de ces questions autobiographiques vers des préoccupations plus universelles, elle travaille aujourd’hui sur les questions de mobilité, de mémoire et de transmission.

Alassan Diawara est né en Belgique en 1986. Il s’intéresse à la photographie lors d’un atelier d’initiation durant ses études de communication. Il réalise un premier stage avec Malick Sidibé à Bamako en 2012, poursuit par une seconde expérience aux côtés de Daniel Sannwald à Londres en 2013 et s’engage dans un programme de formation à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers. Depuis fin 2019, à Paris, il travaille au croisement du documentaire et de la photographie plasticienne. Alassan Diawara est actuellement résident à Artagon Pantin.

Accès

Carré d'Art - Musée d'art contemporain
Place de la Maison-Carrée
30000 Nîmes
04 66 76 35 70/35
carreartmusee.com

Du mardi au dimanche, 10h-18h.
18h30 le week-end.

Repérez d'autres lieux d'art dans un périmètre proche sur la carte.

Découvrez notre carnet de bonnes adresses

CULTURE & PATRIMOINE

La Maison Carrée (Nîmes)
Les Arènes (Nîmes)
Le Musée de la Romanité (Nîmes)

Lieux culturels à moins de 60 kilomètres :

Collection Lambert (Avignon)
Le Grenier à Sel (Avignon)
Luma (Arles)
Fondation Vincent van Gogh (Arles)
Musée Reattu (Arles)

SE LOGER

Royal Hôtel *** : le charme d’un ancien cloître du XIXe au cœur de ville. (Nîmes)
Appart'hôtel Odalys Le Cheval Blanc : emplacement exceptionnel face aux arènes romaines et à 5 minutes à pied de la gare. (Nîmes)

SE RESTAURER

Ciel de Nîmes : au dernier étage de Carré d’art. (Nîmes)
Émile et Simone : fromages, charcuterie végétale, bar à vin. (Nîmes)