Née il y a vingt-et-un ans à l’initiative du marchand d’art et collectionneur Yvon Lambert, la Collection Lambert regroupe, au sein de deux somptueux hôtels particuliers, un ensemble exceptionnel d’œuvres majeures de la seconde moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Les lieux qui abritent la Collection Lambert, mis à sa disposition par la Ville d’Avignon, sont d’une richesse patrimoniale exceptionnelle en plein cœur de ville et de la Provence. Deux très beaux hôtels particuliers construits au XVIIIe siècle par Jean-Baptiste Franque, les hôtels de Caumont et de Montfaucon, ont été remarquablement réaménagés respectivement par Rudy Ricciotti et les frères Cyrille et Laurent Berger pour répondre aux besoins du musée.

Née il y a vingt-et-un ans à l’initiative du marchand d’art et collectionneur Yvon Lambert, la Collection Lambert regroupe, au sein de deux somptueux hôtels particuliers, un ensemble exceptionnel d’œuvres majeures de la seconde moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Les lieux qui abritent la Collection Lambert, mis à sa disposition par la Ville d’Avignon, sont d’une richesse patrimoniale exceptionnelle en plein cœur de ville et de la Provence. Deux très beaux hôtels particuliers construits au XVIIIe siècle par Jean-Baptiste Franque, les hôtels de Caumont et de Montfaucon, ont été remarquablement réaménagés respectivement par Rudy Ricciotti et les frères Cyrille et Laurent Berger pour répondre aux besoins du musée.

Programmation

Daniel Buren, Vue de l’exposition « Les Chefs d’oeuvres », 2012
Daniel Buren, Vue de l’exposition « Les Chefs d’oeuvres », 2012 Photo : Pascal Martinez

Daniel Buren, Œuvres de la Collection Lambert

Depuis le milieu des années 1960, Daniel Buren s’engage dans une pratique radicale de la peinture qui devient le support de nouveaux questionnements critiques sur les conventions propres aux médiums traditionnels et sur l’institution artistique en général. En 1965, il entame une série d’œuvres conçues à partir de toiles rayées de bandes verticales alternativement blanches et colorées, dont il recouvrira de peinture les bandes blanches situées aux extrémités. À l’instar de Niele Toroni, Olivier Mosset ou Michel Parmentier dont il partagera un temps les espaces d’exposition, il propose ce qu’il nomme un « degré zéro » de la peinture. Par ce geste radical et répété qui symbolise l’art dans son entièreté, l’artiste s’inscrit dans le sillon des réflexions de Roland Barthes sur Le Degré zéro de l’écriture et La mort de l’auteur qui, en remettant en cause la notion d’auteur et l’importance attribuée à la figure de l’artiste, invitent le spectateur, le lecteur, à prendre part de manière émancipée l’expérience sensible.

Commissaire de l’exposition : Stéphane Ibars

Rika Noguchi, A prime, 1997
Rika Noguchi, A prime, 1997

How to Disappear... Playground, exposer les œuvres de la collection

Conçue autour d’artistes issus des révolutions esthétiques des années 1960, la Collection Lambert est traversée de part en part de ces gestes novateurs qui s’écartent d’une subjectivité et d’une expressivité jugées suspectes pour leur préférer l’essence de formes minimales et exigeantes, la poésie d’une apparition fugace dans des salles baignées de lumière, la spiritualité de l’empreinte discrète laissée sur la toile par un pinceau imbibé de blanc. Autant de formes d’apparence fragile, comme suspendues dans l’espace et le temps, dont la force vitale s’impose dans la discrétion, permettant à tout ce qui les entoure d’exister aussi.

Ce projet constitue le premier volet du programme d’expositions Playground.

Les artistes : Carl Andre, Shusaku Arakawa, Robert Barry, James Bishop, Christian Boltanski, Marcel Broodthaers, Robert Wilson et Lucinda Childs, Christo, Daniel Gustav Cramer, Daniel Dezeuze, Spencer Finch, Nan Goldin, Douglas Gordon, Loris Gréaud, Jeppe Hein, Douglas Huebler, On Kawara, Thierry Kuntzel, Bertand Lavier, Sol LeWitt, Robert Mangold, Christian Marclay, Brice Marden, Adam McEwen, Piet Moget, Jonathan Monk, Rei Naito, Rika Noguchi, Roman Opałka, Dennis Oppenheim, Robert Ryman, Fred Sandback, Andres Serrano, Pauline Tralongo, Cy Twombly

Commissaire des expositions : Stéphane Ibars

Louise Lawler, Modern Painting, 1992
Louise Lawler, Modern Painting, 1992

L comme Lambert... Playground, exposer les œuvres de la collection

Ici le L de Lambert devient une de ces armoiries que l’on admire sur les façades des palais romains et invente une famille d’artistes créée de toutes pièces par le hasard de l’orthographe des noms. Elle porte en elle la possibilité de découvrir l’essence d’une nouvelle compréhension des choses. En hommage aux Lettristes et à Isidore Isou, dont Yvon Lambert conserve un des rares manuscrits, L se transforme en un véritable concept signifiant dont la présence imprègne de manière fantomatique l’agencement des œuvres de l’exposition.

Les artistes : Detanico & Lain, David Lamelas, Mark Lancaster, Jo Lansley & Helen Bendon, Bertrand Lavier, Louise Lawler, Loïc le Groumellec, Quentin Lefranc, Zoe Leonard, Ruven Levav, Richard Long.

Commissaire des expositions : Stéphane Ibars

Nathalie Du Pasquier, Sans titre (cabine en bois peint), 2020
Nathalie Du Pasquier, Sans titre (cabine en bois peint), 2020

Nathalie Du Pasquier

Depuis quarante ans, Nathalie Du Pasquier développe une œuvre protéiforme à travers laquelle elle déconstruit avec une poésie inouïe les frontières entre forme et fonctionnalité, abstraction et réalisme, design et art. Membre fondateur du groupe Memphis au début des années 1980, elle invente un geste flamboyant où couleurs, formes et motifs se déploient avec une jubilation et une liberté hors normes sur autant de meubles, tissus, objets, installations et enfin peintures, son médium de prédilection.

Invitée dans le cadre du programme La Collection mise à nu par ses artistes, même, elle présente une de ses célèbres cabines, créée comme un véritable écrin pour accueillir les œuvres de la Collection Lambert.

Niele Toroni, Empreintes
Niele Toroni, Empreintes © Adagp, Paris, 2021. Photo : David Giancatarina

Niele Toroni, La peinture souvent déconcerte 1

En 1970, Yvon Lambert organise la première exposition personnelle de Niele Toroni dans une galerie. L’inauguration est annoncée par l’envoi d’un carton d’invitation sur lequel figurent les dates de la manifestation, le nom et l’adresse de la galerie, ainsi qu’une description de ce qui semble être le travail exposé et visible par le public : Empreintes de pinceau n° 50 à intervalles réguliers (30 cm). Suivront quinze expositions, organisées jusqu’en 2013 dans les différentes galeries d’Yvon Lambert. Elles permettront au public de découvrir les célèbres empreintes de pinceau de l’artiste appliquées à même le mur, dans les angles, sur des piliers ou sur des vitres, sur des toiles accrochées, sur des toiles cirées déroulées sur le sol, sur des feuilles de papier calque ou des pages de journaux…

Commissaire de l’exposition : Stéphane Ibars

Abdelkader Benchamma Engramme, 2020 Courtesy Galerie Templon (Bruxelles)
Abdelkader Benchamma Engramme, 2020 Courtesy Galerie Templon (Bruxelles) Photo : Hugard & Vanoverschelde

Rayon fossile, Abdelkader Benchamma

La Collection Lambert invite Abdelkader Benchamma à investir la totalité du rez-de-chaussée de l’hôtel de Montfaucon. Intitulée Rayon fossile, l’exposition s’organise autour d’un voyage initiatique à travers des mondes possibles, passés, imaginaires, à venir, écrits ou rêvés, assemblés en un récit qui se déploie lentement dans les salles du musée. Nous les arpentons tel Virgile dans le récit halluciné d’Hermann Broch, où l’eau, le feu, la terre, l’éther racontent l’arrivée, la descente, l’attente, le retour — tout comme ils scandent ailleurs la réalisation du plafond qu’Abdelkader Benchamma vient d’inaugurer dans le centre historique de Montpellier, cette autre ville médiévale où l’artiste a installé son atelier.

Commissaire de l’exposition : Stéphane Ibars

Daniel Johnston Captain America, Collection agnès b.
Daniel Johnston Captain America, Collection agnès b.

Comics Trip !

À travers dessins, peintures, sculptures, vidéos, musique et documents de plus d’une trentaine d’artistes des années 1960 à nos jours, Comics Trip ! présente plusieurs générations de créateurs engagés dans la déconstruction de nos rapports au goût officiel et à la beauté, dans l’effritement des frontières entre le grand art, et les cultures populaires et dont les travaux s’imprègnent des sous-cultures dont ils partagent l’espace et le temps autant qu’ils les nourrissent.

Les artistes :
Carlos Amorales, David B., Jean-Michel Basquiat, Abdelkader Benchamma, Vaughn Bode, Charles Burns, Daniel Clowes, Bonnie Collura, Robert Combas, François-Xavier Courrèges, Robert Crumb, Julie Doucet, Marcel Dzama, Mark Fischer, Tatsuo Ishida, Daniel Johnston, Mike Kelley, Patrice Killoffer, Tiziana La Melia, Arnaud Labelle-Rojoux, Bertrand Lavier, Roy Lichtenstein, Francis Masse, Jean-Christophe Menu, Steven Parrino, Raymond Pettibon, Syers Rob, Mark Shippy, David Shrigley, Youth Sonic, Maple U.S., Gala Vanson, Jean-Luc Verna, Chris Ware, Lawrence Weiner, Rose Wylie, Naoko Yurikusa, Andrea Zittel

Commissaire de l’exposition : Stéphane Ibars

Stéphanie Brossard, Upcycling, 2020
Stéphanie Brossard, Upcycling, 2020 © Adagp
Stéphanie Brossard
Stéphanie Brossard © Adagp, Paris, 2021

L’intraitable beauté de nos vies sauvages #2, Stéphanie Brossard

L’exposition présentée à la Collection Lambert dans le cadre du programme Rendez-vous, Sous-sol, constitue le second volet du projet intitulé L’intraitable beauté de nos vies sauvages, initié en 2020 au FRAC Réunion. Il s’envisage comme le récit à la fois réel et fantasmé d’une vie faite d’allers-retours entre le territoire insulaire des origines, son histoire et un continent européen pensé, non pas comme le passage obligé de l’épanouissement, mais comme une caisse de résonance des questionnements sur une/des identité(s) multiple(s), hybride(s) et mutante(s)

Commissaire de l’exposition : Stéphane Ibars

Accès

Septembre à juin :
Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h
Fermé le lundi, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre
Juillet et août :
Le musée est ouvert tous les jours de 11h à 19h

La Collection Lambert
5, rue Violette - 84000 Avignon
+33 (0)4 90 16 56 20

collectionlambert.com

Repérez d'autres lieux d'art dans un périmètre proche sur la carte.

Découvrez notre carnet de bonnes adresses

BALADES ET PATRIMOINE

La navette fluviale : navette permettant de traverser le Rhône gratuitement depuis le Pont d'Avignon jusqu’à l'Île de la Barthelasse. Sur l'autre rive, de belles balades avec vue sur le Pont d’Avignon, les remparts ou le Palais des Papes.
Musée du Petit Palais : un fonds artistique conséquent de peintures italiennes, sculptures avignonnaises et peintures de l’école d’Avignon.
Musée Calvet : les collections du Musée Calvet couvrent aussi bien l’archéologie, que les arts décoratifs, l’ethnographie ou les beaux-arts.
Maison Jean Vilar : à la fois lieu d’exposition, d’archives et de recherche, espace de rencontres et d’animation dans la continuité d’un esprit de théâtre populaire d’aujourd’hui.

CINÉMA & LIBRAIRIES

Utopia Manutention : cinéma d’art et essai au pied du Palais des Papes, avec un restaurant.
La Mémoire du Monde : une librairie qui mêle la littérature à l’art avec un choix de petits éditeurs et autres textes rares.
L’Eau Vive : cette librairie cosy pour enfants organise des ateliers créatifs, des lectures et des séances de dédicaces.

SE LOGER

L’Hôtel de l’Europe : l’un des plus anciens hôtels de France dans un endroit idéal où il est toujours agréable de boire un verre.
Le Lieu : maison d’hôte de charme et restaurant situés dans un lieu empli d’histoire(s), couvent des cordeliers au XIIIe siècle et maison bourgeoise aux XVIIIe et XIXe siècles.

SE RESTAURER

Le Violette : cuisine inventive alliant produits locaux et saveurs d'ailleurs, à l'ombre des platanes centenaires et en retrait du tumulte de la ville.
• Subito : recettes simples et produits frais pour les amoureux.ses de la cuisine italienne.
Come a Roma : de délicieuses pizzas romaines à la coupe, servies avec un accent ensoleillé.
Bella Ciao : boulangerie utopiste en plein centre d’Avignon, proposant diverses variétés de pains, sandwichs et pizzas.