Implanté dans l’ancien presbytère du vieux village de Mougins (une réhabilitation signée de Griesmar Architectes et l’Atelier Gabrielli Architecture), le tout nouveau Centre de la photographie de Mougins est dédié à l’image fixe et en mouvement. Cette institution vise à soutenir la production, l’édition et l’exposition de multiples tendances de la photographie contemporaine et à promouvoir la création d’artistes émergents ou confirmés via une résidence d’artiste. L’un des enjeux du Centre est de décliner sa programmation d’expositions à travers un ensemble d’actions pédagogiques en vue d’offrir un espace d’expression et de réflexion entre artistes et public.

Implanté dans l’ancien presbytère du vieux village de Mougins (une réhabilitation signée de Griesmar Architectes et l’Atelier Gabrielli Architecture), le tout nouveau Centre de la photographie de Mougins est dédié à l’image fixe et en mouvement. Cette institution vise à soutenir la production, l’édition et l’exposition de multiples tendances de la photographie contemporaine et à promouvoir la création d’artistes émergents ou confirmés via une résidence d’artiste. L’un des enjeux du Centre est de décliner sa programmation d’expositions à travers un ensemble d’actions pédagogiques en vue d’offrir un espace d’expression et de réflexion entre artistes et public.

Programmation

© Li Lang, A Long Day of A Certain Year (A0317), 2018
© Li Lang, A Long Day of A Certain Year (A0317), 2018
© Yuki Onodera,
© Yuki Onodera, "Darkside of the Moon" No.3, 2021

La clairvoyance du hasard, Li Lang + Yuki Onodera

À travers le prisme du hasard, nous abordons, pour la troisième exposition du Centre de la photographie de Mougins, une relation à l’inattendu et cette recherche de l’équilibre ténue entre maîtrise et lâcher prise, sans cesse remise en jeu par les photographes.

Qui de mieux placés que l’artiste japonaise Yuki Onodera ou que le photographe chinois Li Lang pour nous plonger au sein d’une œuvre en devenir ?

Dans sa démarche, Li Lang (né en 1969, Chengdu) laisse pénétrer l’imprévisible dans la capture de l’image et provoque l’accident par un jeu de questions a priori hors de propos. L’histoire se forme : une image par minute, 958 au total, à bord d’un train à grande vitesse, en parcourant 4600 km et presque autant de récits enregistrés de bénévoles chinois.

Hasard accidentel. Hasard heureux. Hasards organisés. Yuki Onodera (née en 1962, Tokyo) donne à voir, à l’aide d’un cadrage précis, une réalité tangible, qui n’a rien de réel. Avec sa série Darkside of the Moon, elle invite (ou impose ?) une temporalité autre dans un territoire fluide – celui d’un carré, figure contraire à l’ordre des choses ou manifestation du suprématisme de l’Homme sur la nature.

Commissariat : François Cheval et Yasmine Chemal

Accès

Centre de la photographie
43, rue de l’Église
06250 Mougins
+33 (0)4 22 21 52 12

cpmougins.com

Périodes d'ouverture :

Avril – Octobre : Ouvert 11h – 20h
Fermé les mardis

Novembre – Mars : Ouvert 13h – 18h
Fermé les lundis et mardis

Visite commentée pour les individuels sans réservation tous les mercredis et samedis à 15h.

Comment s'y rendre ?

• En voiture : Autoroute sortie 42
• En bus : Palm Bus n°25 et n°27, arrêt Mougins Village

Repérez d'autres lieux d'art dans un périmètre proche sur la carte.

Découvrez notre carnet de bonnes adresses