Montpellier Contemporain est un écosystème artistique réunissant l’École supérieure des beaux-arts de Montpellier, un centre d’art et un espace dédié aux collections du monde entier.

Montpellier Contemporain est un écosystème artistique réunissant l’École supérieure des beaux-arts de Montpellier, un centre d’art et un espace dédié aux collections du monde entier.

Programmation

J’habite un long silence, Raphaël Barontini

Exposition hors les murs : Site archéologique Lattara, Musée Henri Prades, 390 Route de Pérols 34970 Lattes

Raphaël Barontini pose son regard singulier sur les objets de l’antique Lattara. Tapisseries mécaniques, pièces textiles de grands formats, œuvres portables en cuir, peintures seront déployées dans l’espace du Musée. Usant des techniques de la peinture traditionnelle, de la sérigraphie, de l’impression numérique et de la photographie, il crée des « collages digitaux » destinés à reconfigurer et déhiérarchiser l’histoire du monde. L’artiste confère à ses œuvres des influences diverses, tant par son rapport à l’histoire de l’art, aux poèmes d’Aimé Césaire que par le lien qu’il tisse avec les écrits d’Édouard Glissant et sa notion de créolisation.  Dans son travail aux références multiples, les époques se confondent, se mélangent et s’additionnent à travers une superposition temporelle et plastique.  

Exposition réalisée sur une invitation de Nicolas Bourriaud, ancien directeur du MO.CO Montpellier Contemporain et Diane Dusseaux, directrice du site archéologique Lattara – musée Henri Prades

Sarah Lucas, Aime-moi, 1998 / Maurizio Cattelan, Nous sommes la révolution, 2000
Sarah Lucas, Aime-moi, 1998 / Maurizio Cattelan, Nous sommes la révolution, 2000
Mark Manders, Torse en argile crue, 2015
Mark Manders, Torse en argile crue, 2015
Douglas Gordon, Un soi divisé (I et II), 1996
Douglas Gordon, Un soi divisé (I et II), 1996

L'épreuve des corps

MO.CO. Hôtel des collections

Dans une ville des savoirs et de médecine, c’est une poétique de la figure humaine qu’explore la nouvelle exposition du MO.CO. 28 artistes s’en emparent et démontrent que l'image du corps est aussi l'image de la psyché. La représentation du corps traverse l’histoire de l’art. Comment les artistes actuels, à la suite de Michel Ange, Rubens, Courbet, Alberto Giacometti ou Francis Bacon, pour ne citer que quelques-uns des artistes qui ont travaillé la chair, s’approprient la notion de corps ? Comment figurer l’humain aujourd’hui ? Une cinquantaine d’œuvres créées entre 1977 et 2020 s’emparent du corps. Il ne s’agit pas de montrer des corps autopsiés, mais de faire un examen minutieux de la figure humaine telle que représentée par les artistes, du corps comme moyen d’expression, d’expérience, et de recherche formelle et esthétique, indissociable des évolutions sociales, politiques et culturelles.

Artistes : Ed Atkins, Lina Bertucci, Maurizio Cattelan, Roberto Cuoghi, Enrico David, Berlinde De Bruyckere, Michael Dean, Trisha Donnelly, Douglas Gordon, GORDON_PARRENO, Thomas Hirschhorn, Sanya Kantarovsky, Josh Kline, Elena Kovylina, Barbara Kruger, Zoe Leonard, Sarah Lucas, Mark Manders, Nathaniel Mellors, Senga Nengudi, Cady Noland, Catherine Opie, Michele Rizzo, Thomas Ruff, Wael Shawky, Cindy Sherman, Andra Ursuta, Lynette Yiadom-Boakye

Commissariat : Vincent Honoré, directeur des expositions du MO.CO., avec Caroline Chabrand, curator MO.CO.

Accès

MO.CO. Hôtel des collections, 13, rue de la République
Du mardi au dimanche de 12 h à 20 h

MO.CO. Panacée, 14, rue de l’École de Pharmacie 
Du mercredi au dimanche de 12 h à 20 h

MO.CO. Esba, 130, rue Yehudi Menuhin
Du mercredi au dimanche de 11 h à 13 h et de 14 h à 18 h

  • 33 (0)4 99 58 28 00

moco.art

Repérez d'autres lieux d'art dans un périmètre proche sur la carte.

Découvrez notre carnet de bonnes adresses

BALADES

Le Jardin des Plantes
Musée et Conservatoire d’Anatomie
La Halle Tropisme : lieu associatif où se croisent esprit festif et culture Montpellier. Bar et restaurant sur place.

À découvrir au MO.CO

MO.CO. Panacée : patio avec jardin réalisé par Coloco
MO.CO. Hôtel des collections : œuvres in situ à découvrir, le jardin conçu par Bertrand Lavier, Jardin des sept continents (2019) et Les Arrosoirs arrosés (2019) ainsi que dans le bar restaurant, l'œuvre de Loris Gréaud, Idle Mode (2019).
MO.CO. Esba : dans les cours de l’école : œuvres de Fabrice Hyber, Prééau (2019) et de Bob & Roberta Smith, This is a freedom of Expression Centre (2019)

Lieux culturels à moins de 60 kilomètres :

FRAC Occitanie Montpellier
Musée Fabre
Pavillon Populaire
Espace Saint-Ravy
Mécènes du sud Montpellier-Sète
Aperto
Iconoscope
Galerie AL/MA
La Jetée, atelier galerie
CRAC Occitanie (Sète)
Musée International des Arts Modestes (Sète)

SE LOGER

Le Mas de la Feuillade : chambres d’hôtes et restaurant au milieu d’un parc classé.
La Merci : chambres d’hôtes avec jardin intérieur, très bon rapport qualité-prix.
Hôtel du Palais : au cœur du quartier de l’Écusson depuis 1870, tout près de la célèbre place de la Canourgue.
Hôtel Oceania Le Métropole : lieu emblématique construit en 1898 sur le modèle des prestigieux palaces de la Côte d’Azur.

SE RESTAURER

Le Pastis : une première étoile Michelin en 2021. Daniel Lutrand, en cuisine et Jean-Philippe Vivant, en salle, vous régaleront avec un menu surprise.
Leclere : Guillaume Leclere met en valeur les produits, la saison, la nature. À découvrir absolument.
Faune : une bistronomie provençale créative et moderne, qui laisse place aux influences culinaires étrangères.
Mikado : le chef nippon Takétomo Lulu Sumi prépare “les meilleurs ramen de France” selon Le Fooding.
Rosemarie : cuisine méditerranéenne et bar à cocktail, avec une grande terrasse ombragée dans le centre historique.
Ikonka : salades, tartes et plat unique super frais et anticlassiques. Grande variété de pâtisseries.
Zaatar : le meilleur falafel de la région !
Äponem, l’auberge du presbytère : un voyage gustatif inspiré par la nature sauvage de l'Hérault, signé de la chef Amélie Darvas avec la sommelière Gaby Benicio. (Vailhan)

BOIRE UN VERRE

Café de la Panacée : restaurant le midi, il est possible de venir y boire un verre toute la journée et, le soir, de déguster des tapas dans le grand et agréable patio.
Panka : un “bar de joie” où l’on déguste produits régionaux, vins nature et tapas de la mer.
Les Garçons : bar-tapas-cave à vin animé en plein cœur du centre.
Le Parfum : l’adresse où boire les meilleurs cocktails de la ville.
Le Poisson Rouge : ancienne maison d’ostréiculteurs avec une vue époustouflante qui propose une cuisine simple et gourmande tournée vers la mer. (Frontignan)
La plage Bonaventure (Palavas-les-Flots)